Les effets de la MDMA

Salut bande de drogué je vous retrouve en pleine forme après mon retour de vacances. Bon ok ça fait 3 semaines. Mais laissez-moi le temps de ne rien faire. C’est important! Comme vous êtes censé le savoir, de nombreux festivals et autre regroupement ont été annulés. RIP mes folles soirées ! Mais cela m’a fait penser à un article. Qui dit festival, dit drogues. “Non, mais ouais ce n’est pas tout le temps comme ça, faut pas généraliser!”. Ferme là Charles Henry c’est moi qui moi parle!

Le monde des bisounours n’existe pas et vous avez été en contact de près ou de loin à des drogues dites “dures”. Cocaïne, MDMA, GHB et autre. Donc aujourd’hui j’ai décidé de vous parler de la MDMA, encore appelé ecstasy, e   ncore appelé la D encore appelé Dorine encore appelé Didier, etc. Bref t’as compris! Non je n’ai pas pris de drogue pendant l’écriture de cet article.

La MDMA à la loupe

La MDMA abréviation du 3,4‑méthylénedioxy-méthamphétamine (toujours plus long) est une drogue de synthèse. Appelé ecstasy sous sa forme comprimée est l’élément le plus connu.

À savoir que la MDMA est un produit classé comme stupéfiants et son usage est interdit. Cet article n’a donc pas pour but de vous pousser à la consommation, bien évidemment. Je pense qu’on se connaît assez pour que vous compreniez ma démarche. Puis si vous êtes adulte et vacciné, c’est votre problème!

Le plus souvent avalé en comprimé voir en poudre son aspect peut varier de par :

  • sa forme
  • sa taille
  • sa couleur
  • la quantité de drogue

Donc, ne vous attendez pas à trouver des pilules roses sous forme de petit cœur.

Les effets de la MDMA

Après son ingestion, la MDMA met environ 30 minutes à 1 heure à faire son effet. Dès lors les effets peuvent perdurer de 3 à 6 heures et pour certains une semaine. Ainsi, vous pourrez ressentir:

  • un sentiment d’euphorie
  • un regain d’énergie
  • une confiance accrut
  • un sentiment de sociabilité à toute épreuve

Ainsi, ne vous étonnez pas de voir des bisounours hyperactifs pleins de sueur vous réclamer des câlins et des bisous.

Comment ça marche ?

L’ecstasy est un psychotrope, c’est-à-dire qu’elle modifie les fonctions cérébrales. Elle interagit avec plusieurs protéines qui agissent tels des portails entre les neurones. L’une des interactions principales se fait avec les “portails” de leur vrai nom récepteurs a2- adrénergique avec la sérotonine (mais que fait la sérotonine? Va voir cet article!). Cela provoque une libération anormalement élevée de sérotonine. En effet, la sérotonine stockée est totalement libérée dans le cerveau.

Une autre hormone est sécrétée lors de la prise de MDMA, la dopamine (encore une fois, viens lire mon article ici). De par la libération de la sérotonine, le taux de dopamine va aussi suivre son exemple.  Cette libération facilite les rapports humains et réduit l’agressivité.

Cependant hors la sensation de bien-être, des effets pervers viennent accompagner la prise de drogue, tels que :

  • une transpiration excessive (donc heureux, mais qui pue)
  • une diminution de l’appétit (manger c’est tricher)
  • des nausées et des vomissements
  • des pupilles dilatées (tu ressembles à un chat dans le noir)
  • des grincements de dents et des douleurs à la mâchoire (une superbe tétanie de la mâchoire)

Donc, ne vous étonnez pas de voir des gens avec des yeux exorbités mâchant du chewing-gum comme un énervé.

Le bad trip

Cela nécessite plus d’une journée pour que le taux de sérotonine et de dopamine revienne à la normale. Après cette diminution des hormones du bonheur le cerveau et un peu pommé. S’en suit alors des périodes de :

  • fatigue
  • dépression
  • paranoïa
  • des crises de panique ou d’anxiété

Ces perturbations peuvent rester un très court instant comme plusieurs jours voir plusieurs semaines selon la dose prise.

La prise de manière chronique peut entraîner des effets opposés à ceux des effets aigus comme :

  • des crises de paniques
  • un déficit de la mémoire
  • des accès de rage
  • des troubles alimentaires

 

Il est néanmoins rare de voir des effets de dépendance sachant que les toxicomanes préfèrent l’amphétamine qui libère 10 fois plus de dopamine que la MDMA.

J’espère que cet article vous a plus et vous permet de mieux comprendre les effets de cette drogue, mais aussi de repérer les gens qui en on prit.

Attention, grâce à ces informations j’ai pu voir un ami drogué à son insu en soirée. Oui, on ne le dira jamais assez, mais faite bien attention à vos verres dans n’importe quelle soirée.

Pour un info : http://www.ipubli.inserm.fr/bitstream/handle/10608/202/?sequence=8

4 Comments

  • DDVAC 12 septembre 2020 at 20:54

    Merci pour cet article clair et synthétique !

    Reply
  • zeggaoui el mostafa 13 septembre 2020 at 18:54

    Bon retour Lyse toujour pleine de vitalité

    Reply
  • Carfax 16 septembre 2020 at 07:31

    bonjour, comment vas tu? toujours intéressant à savoir, même si je ne vais jamais en soirée meme hors covid. passe un bon mercredi et à bientôt!

    Reply
    • Lyse 22 septembre 2020 at 11:01

      Je vais bien et toi ? Bonne journée à toi ^^

      Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :