Les hormones du bonheur

Au travers de cet article, je vais vous parler des hormones du bonheur qui nous animent au quotidien. Je vais donc omettre de parler des hormones lors de la croissance de l’embryon ou de l’accouchement par exemple. Si cet article vous intéresse, je vous parlerai d’autres type hormones. Les hormones contrôlent nos émotions, régulent notre appétit, notre sommeil, etc. Elles sont primordiales afin que l’on puisse ressentir toutes les émotions humaines et faire fonctionner notre corps correctement!

Les hormones : Qu’est ce que c’est?

Très brièvement (sinon j’écrirais une vingtaine de pages) les hormones sont des substances chimiques produites par des glandes dites endocrines qui circulent dans notre sang et viennent se fixer sur des récepteurs au niveau de leur organe cible. Ainsi, une faible concentration peut  exercer des effets sur notre organisme, tel un message. Elles peuvent circuler librement dans le sang ou à l’aide de protéine de transport. Ces substances fonctionnent ensemble pour faire fonctionner notre corps de la meilleure façon possible.Hormones du bonheur

Selon les hormones le temps de sécrétion, d’action et de dégradation va varier. Cela peut être de quelques secondes à une semaine. Celles-ci peuvent varier au travers de notre génétique, du sexe et de l’âge, mais également au travers de notre environnement. Ainsi, le stress, la pollution, nos addictions ou encore notre alimentation peuvent faire varier tout ce petit monde. Je vous laisse mon article sur les perturbateurs endocriniens ici.

 

La Dopamine

La dopamine est une hormone du bonheur qui nous permet de nous sentir bien. En effet, elle sert de neurotransmetteur tel en message entre les neurones. Cela semble donc normal qu’elle soit produite par les neurones à partir d’un acide aminé appelé tyrosine.

Elle permet de lutter contre le stress, joue un rôle moteur dans la motivation, le plaisir , la mémoire et le sommeil. Ainsi, une baisse de cette hormone nous plonge dans un état de fatigue voir de déprime. Nous la produisons naturellement lorsque l’on fait du sport, une activité que l’on aime faire, le sexe, etc.). Dès lors que nous nous entraînons, nous produisons du calcium qui est indispensable à la production de dopamine.

 Les trucs en plus: 

  • Stimulé par le GINSENG de Sibérie. Stimule le système immunitaire, boost la dopamine et active la libido. Propriété antifongique et permet une bonne récupération après l’effort.
  • Les aliments qui stimulent sa production sont : les amandes, les avocats , les bananes, le soja, les poissons, etc.
  • Bien dormir permet d’augmenter la dopamine.
  • La méditation permet également de faire le plein (petit article ici sur la méditation).

 

La Sérotonine

La sérotonine est un neurotransmetteur également et se balade dans notre cerveau, mais également dans notre intestin où elle y est majoritairement produite. Synthétisée aussi par un groupe de neurones (appelé neurone sérotoninergiques) via le tryptophane qui est un acide aminé. Nous allons parler davantage des 5% produit dans notre cerveau et de ses actions.

Elle agit principalement sur le sommeil, notre humeur, a dépression et notre agressivité.  Ainsi, lorsqu’il y a une dose important de sérotonine une sensation de bien être se faire ressentir. Au contraire si celle-ci diminue, nous pouvons être anxieux, agressif voir dépressif, nous avons également faim de sucre.

 Le truc en plus: 

  • Améliorer sa production, via la consommation des poissons gras, des produits laitiers, de la viande rouge et blanche, des oeufs, etc.
  • Augmenter sa production, en consommant des oeufs, des laitages, des viandes, des poissons, soja, tomate, avocat, banane, datte, noix, prune.
  • Pour réduire l’envie de sucre : céréales complètes, légumineuses, fruit et légumes

 

L’Endorphine

L’hormone primordiale pour masquer la douleur comparable à la morphine. J’aimerais une triple dose pour ma future séance tatouage svp! Celle-ci est sécrétée par l’hypophyse (glande dans le cerveau). 

C’est donc grâce aux endorphines sécrétées en grande dose lors d’un accident que nous pouvons nous en sortir (et agir comme Hulk). De plus, elle possède un effet antistress grâce à son contrôle sur la respiration et le rythme cardiaque. Elle est ainsi sécrétée dès lors qu’une sollicitation physique (sport) ou psychologique apparaît (stress). D’où la sensation de bien être près une séance de sport et les excès causés par la dépendance aux endorphines.

 Le truc en plus:

  • Pour améliorer sa production, la consommation de chocolat noir, de piment, de fromage est bénéfique.

 

L’Ocytocine

L’ocytocine est sécrétée par l’hypophyse se trouvant être une petite glande dans le cerveau. Celle-ci présente plusieurs actions. Nous allons cacher celle de la contraction de l’utérus lors de l’accouchement. Elle améliore la confiance, l’empathie, la générosité, les liens sociaux ou encore le sexe. L’ocytocine réduit le stress et les angoisses principalement causés par les interactions sociales. Elle est l’hormone de sociabilisation par excellence! Pas mal comme hormone du bonheur!

L’ocytocine est sécrétée dès lors que nous avons un lien social positif avec une personne, un moment agréable et zen et même durant un orgasme (d’où l’expression “mal baisé(e)” lorsqu’un rencontre une personne agressive et frustrée, enfin selon moi).  De plus, dès lors que celle-ci est sécrétée, elle inhibe notre stresse et notre peur.

 Le truc en plus: 

  • Elle est stimulée par la prise de MDMA (je vous ferais un article sur les drogues si cela vous dit).
  • Pratiquer une activité physique permet également d’augmenter son taux d’ocytocine.
  • Renouer avec la nature et ces animaux de compagnie également.

 

La mélatonine

Contrairement aux autres hormones citées ci-dessus, elle est sécrétée exclusivement la nuit par la glande pinéale (présente dans le cerveau) à l’aide d’un acide aminé, le tryptophane. Elle permet au corps de se situer dans le temps et détermine ainsi la période de la journée et agit ainsi sur l’horloge interne. Dès lors que notre corps capte les premiers rayons du soleil, la production de cette hormone stoppe. Par ailleurs, elle régule notre appétit. Son taux diminue énormément chez les personnes stressées, anxieuses, fatiguées et déprimées.

De plus, la mélatonine va se transformer par la suite en sérotonine. Ainsi, un apport en tryptophane et en vitamine B6 sera source de bonheur et d’apaisement! Ainsi, il est bénéfique de s’exposer à la lumière du jour et réduit notre exposition aux sources de lumière artificielle (comme nos pc) avant de se coucher. L’insuffisance de mélatonine compromet l’endormissement.

 Le truc en plus:

  • Manger des protéines permet d’améliorer sa production de mélatonine : fromage, oeuf, viande et poisson de préférence le matin et le midi.
  • Manger également des noix et noisette améliore sa synthèse.

 

Sources :

  • Équilibre hormonal, The Blokehead
  • Hormones arrêtez de vous gâcher le vie, Dr Vincent Renaud et Véronique Liesse

10 Comments

  • lalaborantine 8 juin 2020 at 08:43

    Très bon article! Très intéressant. Ca pourrais être bien de mettre les sources à la fin

    Reply
    • Lyse 8 juin 2020 at 08:50

      Fait, merci pour ton commentaire 🙂

      Reply
  • Sandrine 8 juin 2020 at 13:58

    Génial, une bonne dose de ces hormones m’est gracieusement offerte par Pinterest, tous les matins au petit déjeuner.. Suis-je la seule ?

    Reply
    • Lyse 8 juin 2020 at 14:09

      Ahahah je ne pense pas !

      Reply
  • helloyoumanon 8 juin 2020 at 14:16

    Hello, j’en aurais bien besoin aujourd’hui de ces hormones 😉 bisous

    Reply
    • Lyse 8 juin 2020 at 14:35

      Il suffit de sourire et de méditer un peu et tu auras déjà quelques effets 🙂 Je t’envoie plein de bonnes ondes !

      Reply
  • Anissa 8 juin 2020 at 14:57

    Super article, je n’avais jamais entendu parler de cela avant, je m’endormirai moins bête ^^

    Reply
  • Nabil Benfaida 10 juin 2020 at 03:26

    J’ai bien aimé l’article, merci pour le partage ce fût un plaisir de le lire.

    Reply
  • Maman lyonnaise 17 juin 2020 at 21:47

    Comme toujours, très intéressant et bien documenté. Merci Lyse 😉

    Reply
  • Valérie Yaramo Bérété 1 juillet 2020 at 16:29

    Merci pour cet article sur les hormones du bonheur 🙂

    Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :