Mes indispensables festival

Comme vous avez pu le voir sur insta (si vous n’êtes pas abonnés bougez-vous les fesses ;p ) je suis une fan de festival. Réunir amis, bon son le tout dans un endroit magique, que demander de plus ? Bon ok ce moment magique peut vite devenir galère si tu as n’a pas de petites astuces pour survivre surtout lorsque l’on dort au camping. Je vous fais donc un petit article sur mes indispensables de festival (sans compter la tente et tout le bordel du parfait campeur):

 

  • Ton sac à dos pas trop grand, mais confortable pour y mettre tes indispensables et te balader tranquillement à droite à gauche avec ton nécessaire de survie!
  • Ton pisse debout (un article est en préparation sur le sujet), mais concrètement moi qui fait pipi toutes les 10 minutes je ne peux pas me permettre d’attendre 45 minutes à chaque fois. Du coup avec un peu d’entraînement tout se déroule en 5 minutes chrono aussitôt sorti aussitôt rangé! Bien Sûr les mecs vous vous avez déjà l’outil intégré ! CHANCEUX!festival
  • Un foulard pour la poussière, car des milliers de personnes qui piétinent devant une scène ça soulève énormément de fumer, ajouter ça à la clope et vous allez avoir une belle voix de camionneur et vous pourrez faire de l’archéologie dans vos narines!
  • Du citrate de bétaïne. Parfait pour les gueules de bois, en préventif on en prend un avant et après pour le curatif. Ton bide et ton mal de crâne te remercieront. L’alcool c’est mal m’voyez!
  • Du shampoing sec et du shampoing liquide, ça ne prend pas de place et ça t’évite de te laver les cheveux tous les jours. C’est bien sympa les bains de foule, mais tu finis vite à l’état liquide!
  • Des tongues pour la douche, non car selon dans quel pays on est les normes d’hygiènes variées et croyais moi la France est loin d’être le pays le plus propre!
  • Des tenues plus ou moins dégueulasses, non car tu ne resteras clean tout le long du festival… Faut se faire une raison ! Du coup tu peux te permettre de prendre des déguisements plus ou moins moches. (Pour cette année c’était le thème Mario party pour notre team). Privilégiez les shorts, les jupes et les robes sont beaucoup trop contraignantes (à moins que tu veuilles t’asseoir la minette à l’aire)
  • De la crème solaire liquide. Pourquoi liquide, car souvent les bombes en spray ne sont pas acceptées. Si comme moi tu es tout blanc, fonce sur l’indice 50! Tu es rarement à l’ombre toute la journée en festival.
  • Une casquette et des lunettes de soleil, comme dit plus haut un couvre-chef n’est pas à négliger quand tu es en plein soleil!
  • Un petit kit de survie, pansement, désinfectant, lime à ongles, pince à épiler, crème hydro alcoolique… car avec un peu d’alcool et de musique tout peut arriver ;p
  • Un sweat chaud, car selon où tu te trouves la nuit se refroidit très vite et ça serait stupide de ne pas profiter du son car tu es congelé il peut également servir de vêtement de pluie. Pour ma part j’ai ma cape du bataillon d’exploration de “l’attaque des titans” GEEK! Du coup celle-ci me protège du soleil et de la pluie, bref mon indispensable !
  • Niveau baskets prenez les plus agréables. A chaque fois j’achetais des baskets à 10€ dans un magasin chinois et étonnamment elles ne m’ont jamais trahi. Fausses converses ou baskets en toile légère, une tuerie!
  • Des lingettes pour le visage et pour ton boule. Car le matin c’est toujours bien de se décrasser et le soir quand tu rentres de soirée c’est la renaissance! Si tu peux en prime éviter d’intoxiquer ta tente et ton/ta partenaire, ce n’est pas plus mal!
  • Des bouchons d’oreilles, dans le meilleur des cas c’est pour que tu puisses danser devant la scène sans t’éclater les oreilles. Dans le pire des cas, le camping est à côté du club H24 et passe du hardstyle non-stop. Oui oui j’ai subi ma race en Hollande à cause de ça!
  • Lampe torche et batterie externe sont aussi les bienvenues dans ton périple!
  • Des capotes, on n’est jamais trop prudents!

 

Je pense avoir fait le tour de ce qui me paraît indispensable en festival. Il faut vraiment bien jongler entre ce dont on a vraiment besoin et ce qui n’est réellement pas utile pour ne pas être surchargé. Mais également, ce que l’on ne veut pas perdre ou abimer, car un festival ce n’est pas de tout repos.

C’est à votre tour de me partager vos indispensables camping/festival.

 

7 Comments

  • leelooamoureux 4 août 2019 at 12:02

    Moi, j’attends avec impatience ton article sur le pipi debout! Et le reste, ça e rappelle le côté roots des festoches quand j’étais… jeune… Maintenant, le berlingot est aménagé, et on se trimballe avec le sac à dos glacière…. (qui est quand même hyper pratique, quand tu fais des festivals genre Aurillac et que tu dois manger dans la journée!

    Reply
  • Valentine 8 août 2019 at 16:32

    Pas mal cet article, je n’ai eu qu’un seul festival à mon actif cette année. Je viens de t’écrire un email 🙂 Gros bisous à bientôt !

    Reply
  • helloyoumanon 17 août 2019 at 16:54

    Hello, c’est très sympas les festivals, j’avoue ne jamais être restée sur place plus d’une journée mais l’ambiance doit être top, plus jeune j’allais au Mainsquare 😉 bises

    Reply
  • Célia 22 septembre 2019 at 11:46

    Je n’avais jamais entendu parler du pisse-debout. Je viens de regarder sur Google, il y en a plusieurs sortes. Contente de découvrir cela.

    Reply
    • Lyse 22 septembre 2019 at 20:04

      Je vais publier un article dessus dans pas longtemps 😉

      Reply
  • Nikki 26 septembre 2019 at 22:00

    Article tres sympa! Toute l equipe de hardrock80 te remercie pour tes likes sur nos differents articles.

    Reply
  • Nicky Draconia 6 novembre 2019 at 11:16

    Je confirme que ton kit de survie, surtout le « pisse-debout », est un must-have pour les festivals.

    Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :