Un chaton en appartement

Bien le bonjour! Aujourd’hui, je suis heureuse d’écrire ENFIN cet article. Non pas parce que j’ai mis un temps fou à le faire, mais que le principal intéressé a pris son temps pour venir. Je vous expliquerai le pourquoi du comment par la suite. J’ai eu la chance de vivre entourée d’animaux depuis ma naissance, chien, gerbille, hamster, poisson, etc. Je suis une vraie fan d’animaux, chaque petite bébête qui rentre dans ma vie devient un membre à part entière de mon foyer. Je ne veux pas être de mauvaise foi, mais vu certains membres de ma famille, mes animaux étaient beaucoup mieux éduqués et faisait preuve de beaucoup plus d’empathie (Big up à mes grands-parents!). Sans trop tarder, laissez-moi vous raconter comment nous avons réalisé et préparé l’un des plus beaux moments de ma vie : l’arrivée de notre premier chaton dans notre appartement!

Comment l’avons-nous trouvé?

Après plus d’un an de vie commune, nous avons décidé avec mon chéri d’adopter un chat. En effet, nous avons attendu tout ce temps pour savoir si, de un nous étions fait pour être ensemble (vu nos caractères de merde ce n’était pas gagné !) et de deux d’avoir toujours l’envie et les moyens d’élever un chat. Car anticiper les frais des vaccins, de la nourriture et de la stérilisation c’est une chose, mais on n’est jamais à l’abri d’un gros bobo. De plus, nous avons enfin un travail stable. nous pouvons ainsi dégager du temps pour pouvoir être présents à la maison. Il est là pour nous, MAIS nous devons être aussi là pour lui!

Quand tous les feux étaient au vert, nous avons commencé à chercher : l’horreur! Entre le bon coin qui est une source d’arnaque à 90%, les particuliers qui vendent leur chaton “bâtard” au prix d’un chaton de “race” sans aucun vaccin ni identification. Nous nous sommes orientés vers les associations beaucoup plus secure! Nous ne voulions pas de chat de race et payer un chaton le prix de notre loyer n’était pas envisageable. C’est un choix totalement personnel, nous voulions sauver une boule de poile que d’en payer un 1000€ voire plus.  En association ou à la SPA les animaux coûtent environ 180€.

  •  À quelle période trouver le plus de chatons?

Petit détail qui a son importance la période des chatons se fait majoritairement en juin/juillet et nous avions commencé en avril/mai. Le nombre d’adoption est limité à cette période! Donc la patience et le maître mot lors de votre recherche!

J’ai ainsi pris contact via Facebook avec de nombreuses associations d’île de France et je suis restée à l’affût de nouvelles publications d’adoption tous les jours. Et après des petites déceptions de chats qui ne convenaient pas à notre rythme de vie, ou d’absence de réponse nous avons enfin trouvé un profil qui nous correspondait.

  •  À quel âge un chat est-il sevré?

À savoir qu’un chat est sevré à 2 mois d’un point de vue alimentaire, mais 3 mois d’un point de vue psychologique. En effet, un chaton va passer de son alimentation lactée à une alimentation solide (croquettes, pâté). À ses 3 mois environ, la mère a appris pratiquement tout ce qu’un chaton doit savoir. Il sera donc éduqué pour être un chat propre et indépendant.

Avoir un chaton non sevré pourra par lui site provoquer des troubles, donc si vous avez le choix prenez un chat sevré, c’est mieux pour vous comme pour lui.

Certes le notre avait été trouvé dans un carton, mais il a eu la chance de trouver une famille d’accueil en or avec des chatons et un chat adulte qui a pu lui apprendre la vie! Il devait arriver pour ses 3 mois, mais le COVID nous a mis un gros stop et nous l’avons eu pour ses 4 mois. Ce qui est un mal pour un bien, son éducation a pu être complète. Nous nous sommes retrouvés avec un chat plus que social et bien dans ses pâtes. Un pur bonheur!

  • Dans quelle association ?

Il y a de multiples associations sur internet avec leurs propres indications. Chat uniquement en appartement, avec ou sans jardin, avec ou sans balcon protégé, etc. Bref! Dès lors que nous adoptons un chaton grâce à une association il est primordial de respecter leurs attentes. C’est en faisant mes recherches quotidiennes de chaton que je suis tombée sur LA perle rare. Une petite fripouille de 2 mois toute menue à la queue cassée. Elle n’intéressait pas grand monde et était en réservation pour l’adoption via l’association APACH (voir ici). Après concertation avec mon chéri on s’est jeté à l’eau et avons déposé une candidature.

  • L’adoption 

Notre petite perle s’appelait ZION (Zayone : oui ça se dit à l’américaine !). Il était en famille d’accueil à la Réunion avec 2 autres chatons, un chat adulte et un gros chien. Pour un petit chat trouvé dans un carton et nourri au biberon, il était dans les meilleures conditions pour se sociabiliser! Nous avons donc pris contact avec l’association en question. L’une des mamans de l’organisation nous a contactés par la suite pour faire un entretien à distance et déterminer si nous avons bien compris ce qu’avoir un chat représentait. Oui avoir un chaton est une merveilleuse chose, mais c’est un animal qui va vivre à minima 15 ans. L’adoption n’est pas un acte anodin. Après un bon débriefe, le verdict est tombé, Zion allait rejoindre la famille! Cependant, même si ne le savions déjà, car cela était écrit dans l’annonce, celui-ci se trouvait à la Réunion, mais allait prochainement prendre l’avion. Nous avons été mis en contact avec la famille d’accueil. Elle nous a permis de comprendre le caractère de notre bébé chat.

Préparer l’arrivée d’un chaton!

L’arrivée d’un chaton n’est pas à prendre à la légère. À savoir que celui-ci est un être vivant, il va donc faire des bêtises, casser des choses, manger tout et n’importe quoi et peut être quelques pipis et cacas à droite à gauche. Ainsi, il est obligatoire d’adapter l’environnement au chaton.

  • Sécuriser les fenêtres

Tout d’abord, il faut savoir que nous vivions dans un 40m² en appartement au 2ème étage et sans balcon avec vu sur une route très passante. Il était donc indispensable pour mon chéri et moi-même de protéger les fenêtres. Sachant que nous avons des rebords au niveau de nos fenêtres, le chat peut donc y avoir accès très facilement et potentiellement tomber. OK une chute du deuxième étage peut ne pas être mortelle pour un chat (et encore …), mais la voie rapide en face ne le louperait pas. Puis j’ai très envie d’ouvrir mes fenêtres sans surveiller mon chat H24. Du coup ni une ni deux, j’ai trouvé des filets à chat pour fenêtre chez Zooplus (ici). Cependant étant locataire ne nous voulions pas percer le contour de nos fenêtres pour y insérer les crochets. Personnellement je trouvais ça très peu sécurisé. De ce fait je suis allée chez Leroy Merlin pour acheter des planches en bois, des petites équerres de fixation, des vis perforantes, car je n’avais de visseuse et une scie à bois. Les cadres en bois réalisés et adaptés à mes différentes fenêtres je les ai donc installés. La troisième donnait sur les toits j’ai préféré renforcé celle-ci en mettant du grillage à poule trouvé également à Leroy merlin plutôt que le filet.

  • Déterminer les plantes toxiques

Vous l’avez surement remarqué j’adore les plantes. De ce fait, j’ai plusieurs types de plantes qui peuvent être plus ou moins toxiques pour le chat. Grâce à l’application PlantNet sur téléphone j’ai pu identifier mes plantes en les photographiant et chercher par la suite sur Google si celles-ci étaient toxiques. Verdict : mon ficus bonsaï “Charles” était toxique, les autres RAS. Pour moi il était impossible de m’en débarrasser je l’ai donc mis dans un terrarium à l’abri de la bouche de mon chat! Bon à savoir que certains chats adorent mâchouiller les plantes voir les détruire (sale bête!). Je me suis ainsi préparée à faire mes adieux, mais finalement il mâchouille seulement mon aloe vera, mais sinon rien. OUF!

  • Créer un lieu accueillant

OK un chat dort n’importe où, mais il est préférable de lui trouver des endroits pour dormir tranquillement. Nous avons donc trouvé différents petits coussins que nous avons disposés un peu partout pour qu’il puisse trouver son bonheur.

À savoir qu’un chat vit dans un environnement en 3D. Je m’explique, il a besoin de pouvoir grimper un peu partout pour ne pas s’ennuyer. Notre chat étant encore petit j’ai mis un carton sous la fenêtre pour qu’il puisse y accéder et voir l’extérieur en toute sécurité (un petit rehausseur pour chat). C’est devenu un de ses spots préférés et nous avons donc placé un coussin sur le rebord de cette fenêtre. Il se fait dorer la pilule au soleil tout en jugeant les passants, un vrai chat!  Accompagné d’une multitude de jouets pour le divertir et le tour est joué! Grâce à ma belle-mère nous avons eu le droit à une collection de jouets. Nous les changeons régulièrement pour que bébé chat ne s’ennuie pas! Mais bon ça ne sert à rien de dépenser des sommes folles. Hier soir à vécu sa meilleur vie avec un sac de course en carton. Petit conseil, si vous voulez lui laisser pendant que vous n’êtes pas là : couper les hanses, car celui-ci c’est retrouvé avec la hanse coincer autour de coup en courant partout. Fou rire garanti !

  • Répondre à ses besoins

Un chat a également besoin de faire ses griffes pour son bien-être en général. Il y a une multitude d’arbres à chat sur le marché, mais j’ai préféré faire le mien. J’ai donc acheté de la corde prévue à cet effet. Ainsi, à l’aide de scotche double face j’ai réalisé un arbre chat sur le pied de ma table. Gain de place et d’argent, bébé chat a validé.

Autre achat indispensable, sa litière! Nous avons trouvé un bac avec un couvercle, mais aussi une litière absorbante (Catsan) pour éviter les mauvaises odeurs. Dans un 40m² c’est fatal sinon!

Nous avons également pris contact avec la famille d’accueil pour savoir quelles croquettes il mangeait pour ne pas trop le déstabiliser lors de son arrivée! Non, car 11 heures d’avions en cabine pour un bébé chat ça n’est pas rien!

Petite info supplémentaire : Trouver un véto est obligatoire. Nous avons donc pris rendez-vous la semaine de son arrivé pour voir si tout allait bien.

Une nouvelle vie commence

Je ne remercierais jamais assez l’association de nous avoir permis d’adopter notre petit bonheur. Tout le long du processus d’adoption, nous avons été encadrés et rassurés. Nous sommes les parents les plus heureux du monde avec un chat qui nous ressemble et nous inonde d’amour. Un pur bonheur!

30 Comments

  • Glomérule Néphron 19 juillet 2020 at 11:40

    Bonjour Lyse,
    Je vois que vous avez pensé à tout. Un article très complet et réfléchi pour tous ceux qui envisageraient d’ adopter une petite panthère. Merci pour le partage de votre expérience.
    Bonne journée 🙂

    Reply
    • Lyse 19 juillet 2020 at 12:09

      Merci beaucoup !

      Reply
  • Agnes Verfaillie 19 juillet 2020 at 11:44

    Oh ! Voilà une arrivée qui va vous apporter plein de bonheur ! Bienvenue a ce petit chaton si mignon !

    Reply
    • Lyse 19 juillet 2020 at 12:09

      Merci beaucoup, c’est vrai qu »on est aux anges !

      Reply
  • butterflyandpie 19 juillet 2020 at 12:56

    Ton petit chat est très mignon ! Merci pour tous tes conseils

    Reply
    • Lyse 19 juillet 2020 at 13:37

      Merci à toi 🙂

      Reply
    • Lyse 19 juillet 2020 at 14:11

      Merci à toi !

      Reply
  • Sandrine 19 juillet 2020 at 13:53

    Bel article, très complet. Mes chats comme mon chien sont arrivés comme des surprises de la vie, je n’ai donc pas eu le temps de m’y préparer mais en ayant toujours eu des animaux chez moi, je trouve que ton article est une mine précieuse pour tout ceux qui n’en ont jamais eu. Bravo

    Reply
    • Lyse 19 juillet 2020 at 14:11

      C’est très gentil ! Merci beaucoup !

      Reply
  • LolaAddict 19 juillet 2020 at 16:08

    Oh trop contente pour toi

    Reply
    • Lyse 20 juillet 2020 at 13:51

      Merci 🙂

      Reply
  • LolaAddict 19 juillet 2020 at 16:08

    (Personnellement j’ai un chat roux mais les noirs et blanc j’adore aussi )

    Reply
  • Maman lyonnaise 19 juillet 2020 at 16:44

    Hello Lyse,
    Quelle belle nouvelle que l’arrivée de Zion et que de bonheur à venir. Quelle organisation, il a tout pour être heureux ce petit matou et je craque sur ces petits coussinets roses. Je passais des heures à passer le doigt entre les coussinets de mon chat et me délectais de le voir écarter ses orteils 😉
    Quelques astuces si besoin :
    – un joujou tout bête mais super efficace : accroche un bouchon à une ficelle, le chat adore courir après et essayer de l’attraper. Une fois que tu en as marre d’avoir fait 50 fois le tour de l’appartement, tu peux l’accrocher à une poignée de porte.
    – pour mon chat en appartement j’avais trouvé de la litière agglomérante, très pratique car tu peux retirer les « cadeaux » chaque jour sans tout avoir besoin de changer.
    – essayez de l’habituer à être transporté et à voyager un peu, cela vous évitera de le laisser seul pour partir en week-end et peut faciliter le fait de l’emmener en vacances avec vous. Tu n’as pas évoqué cet aspect, avez-vous une solution de garde ??

    Profitez bien de cette petite boule de poils adorable <3

    Reply
    • Lyse 20 juillet 2020 at 13:51

      Merci pour toutes ces astuces! Effectivement je n’ai pas évoqué le système de garde (je pense le rajouter par la suite). Mais oui bien évidemment nous avons trouvé une nounou si besoin. Cependant il va venir avec nous en vacance dans le sud et je l’habitue progressivement au harnais pour pouvoir le sortir dans le jardin sereinement.

      Reply
  • Maëlle Blue Bird 20 juillet 2020 at 10:24

    Merci Lyse pour ce super article qui montre bien que prendre un animal de compagnie est une responsabilité !
    J’ai été famille d’accueil pour chaton à plusieurs reprises donc ça fait toujours plaisir de voir de nouveaux adoptants au top pour leur(s) boule(s) de poils. Je vous souhaite un belle vie ensemble ! 🙂

    Reply
    • Lyse 20 juillet 2020 at 13:48

      Merci à toi! Nous avons eu énormément de chance d’avoir une famille d’accueil en or! Nous sommes les plus heureux avec cette boule de poil ! ^^

      Reply
  • Les Fils de Lilou 20 juillet 2020 at 21:33

    Très bel article, il a trouvé la famille idéale, et va …. vous mener par le bout du nez !

    Reply
    • Lyse 21 juillet 2020 at 09:00

      Totalement d’accord ! xD

      Reply
  • Carfax 21 juillet 2020 at 16:55

    bonjour, comment vas tu? super aventure! j’ai 2 chats personnellement, également des loulous que j’ai recueilli. je suis contre le fait d’acheter des animaux hors de prix. petite question: où tu as acheté ta corde à arbre à chats? les miens ont un bel arbre mais la corde commence à s’user. et je me faisais justement la réflexion qu’il serait sans doute plus sympa de remplacer la corde. merci et bon mardi à toi!

    Reply
  • Halisme 27 juillet 2020 at 10:53

    Hello, félicitation pour cette adoption et merci pour le partage de ton expérience. J’ai moi même deux chiens et un chat, trouvé dans une poubelle à l’âge de deux semaines. Une véto l’a trouvé et a pu s’occuper de lui avec l’aide d’une chatte trouvée sans chaton et pleine de lait. Heureusement cette chatte a bien voulu le nourrir mais elle ne s’est jamais investie pour l’éduquer. Comme elle commençait à devenir agressive, j’ai du adopter mon chat à 2 mois et une semaine et effectivement les problèmes liés à un manque de sevrage sont nombreux : morsures, griffure, défense du territoire (même contre moi, ce qui était problématique dans 30m2) et manque de sociabilité. J’ai du faire moi même sont éducation, non sans mal mais maintenant c’est un chat bien dans ses pattounes ^^
    En association, les chats qui ont le moins de succès sont les noirs et les noir et blanc. Malheureusement les superstitions ont la vie dure. Ils sont pourtant si mignons
    Je te souhaite plein de bonheur avec ton nouveau compagnon ❤️

    Reply
    • Lyse 27 juillet 2020 at 15:56

      Merci beaucoup pour ton message !! C’est vrai que les superstitions sont vraiment aberrantes ….

      Reply
  • loulou1414 1 août 2020 at 14:19

    coucou c’est super ca et il est tout mignon alors sinon c’est vrai que ce n’est pas evident moi pareil toujours entoure d’animaux mais ca a un cout tous les mois et la j’ai des chats mais au fur et a mesure j’en ai moins car ils tombent malades et parte et la il m’en reste 2 et dehors j’en nourris 2 et j’en ai perdu un hier et un fin mars pendant le confinement et veto pour ne pas les faire souffrir…

    Reply
    • Lyse 6 août 2020 at 13:07

      Courage à toi, ces périodes sont tellement difficiles ….

      Reply
  • Gerdesilets 7 août 2020 at 16:17

    j’ai presque toujours eu des minous mais là je suis trop vieux et seul pour en avoir un autre car quand je ne serai plus là que va-t-il lui arriver

    Reply
  • Gerdesilets 7 août 2020 at 16:21

    on avait pas de catsan
    mais la litière auto-agglomérante faisait du bon travail
    mais il fallait retirer les mottes formées
    la litière au silica-gel elle est ultra performante la merde devient dure et sèche rapidement

    Reply
  • Gerdesilets 7 août 2020 at 16:22

    en passant la litière au silica-gel devient un engrais azoté à cause de l’urée dans l’urine est dans le sol aide é retenir l’eau

    Reply
    • Lyse 17 août 2020 at 17:34

      Oh super comme info ! Merci beaucoup !

      Reply
  • unpeudetout2017 20 août 2020 at 08:10

    chez nous aussi, nous avons toujours eu des animaux et mes filles disaient sans cesse que je préférais les bêtes à elles, ce qui étaient un peu vrai car elles sont toujours de bonne humeurs, ne répondent pas à vos remarques, etc…

    Reply
  • Hélène 7 septembre 2020 at 16:33

    Waouh ! très bel article qui montre bien toute la réflexion qui a précédée l’arrivée de ce petit chat.
    Ici les enfants voudraient un chat, mais l’Homme y est allergique et on n’a jamais eu de chat ni l’un ni l’autre, donc on ne s’y connait pas du tout.
    De voir tout ce à quoi il faut penser (les plantes, les fenêtres, …) me conforte dans l’idée que nous ne serions pas prêts pour en accueillir un, et ce même si l’Homme n’y était pas allergique.

    Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :